Produits de traitements pour la mise en route de la piscine

Mise en route de la piscine

Nettoyage d'une piscine à la mise en route

Confiez-nous la mise en route de votre piscine

De la mise en route à l’hivernage, en passant par l’entretien, nous nous occupons de tout !

Mettre en route son bassin correctement et au bon moment permet de s’assurer un début de saison sans tracas !

A quel moment dois-je penser à l’estivage de ma piscine ?

Il est important de mettre en route sa piscine lorsque la température de l’eau atteint 13°C.

Généralement, la mise en route est réalisée entre le 15 mars et le 30 avril.

Vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique, nos conseillers sont là pour vous guider. Nous étudierons votre piscine et son fonctionnement pour déterminer le protocole le plus adapté à votre situation.

Ramassage des feuilles avec une épuisette et traitement de l'eau de la piscine

Les étapes de la mise en route

  • Étape 1 : Nettoyer le bassin

Ramasser les feuilles avec une épuisette, nettoyer la ligne d’eau avec une éponge et du Bordnet et frotter le fond et les parois avec une brosse.

  • Étape 2 : Remonter le niveau d’eau

Fermez les vannes au niveau du local, retirez les bouchons d’hivernage, les gizzmos, les flotteurs et ajustez le niveau de la piscine. Il est recommandé de renouveler 1/3 d’eau avec celle du réseau chaque année.

  • Étape 3 : Mettre en route la filtration

Si vous possédez un filtre à sable, n’oubliez pas de réaliser un lavage puis un rinçage de votre filtre. Nous vous conseillons également de désinfecter la masse filtrante avec Filterclean Tab.

Si vous possédez une cartouche de filtration, assurez-vous qu’elle ne soit pas colmatée et utiliser le produit Decalcit Filtre pour la détartrer.

  • Étape 4 : Équilibrer l’eau

Tester et ajuster votre Alcalinité puis faites de même avec le PH. Et pensez à protégez votre bassin du calcaire en ajoutant du Calcinex.

  • Étape 5 : Effectuer une traitement choc

Pour détruire les algues et les micro-organismes qui ont proliféré pendant l’hiver, désinfectez l’eau avec Chloriklar, Chloryte ou un autre traitement choc adapté à votre désinfection. Ensuite, pensez au floculant qui vous permettra d’obtenir une eau cristalline. Laissez filtrer 48h sans interruption.

  • Étape 6 : Filtrer et traiter l’eau

Laissez votre pompe filtrer en journée en suivant la règle “température de l’eau divisée par deux” (ex : si l’eau est à 20°C, filtrez 10h par jour). Et lorsque l’eau atteindra 28°C, votre pompe devra fonctionner 24/24h.

Analyser l’eau chaque semaine et traitez selon les indications du produit utilisé (chlore, brome, oxygène actif).

Pour la mise en route de votre pompe à chaleur ou de votre traitement automatique, reportez vous à la notice du fabricant.

Remise en route d'une piscine en avril (Lorraine)

Exemple de produits utilisés pour une mise en route :

Produits de traitements pour la mise en route de la piscine

Et pour profiter pleinement de votre piscine sans effort, confiez-nous votre bassin et découvrez nos contrats d’entretien.

Hivernage de votre piscine en Lorraine

Hivernage de votre piscine

Hivernage d'une piscine en Lorraine - hivernage passif

Confiez-nous l’hivernage de votre piscine

Tout au long du processus d’hivernage et jusqu’à la remise en route, nous nous occupons de tout !

L‘hivernage d’une piscine est une procédure essentielle pour protéger et préserver votre piscine pendant la saison de non-utilisation.

Cela vise à :

  • Éviter les dommages causés par le gel de l’eau
  • Réduire les coûts d’entretien à long terme
  • Préparer votre bassin pour la réouverture au printemps

Hivernage passif ou actif ?

Il existe principalement deux types d’hivernage pour les piscines : l’hivernage actif (fonctionnement au ralenti) et l’hivernage passif (ou sec, arrêt complet de la piscine).

Chacun a ses avantages et est adapté à des conditions climatiques, des types d’installation et des préférences spécifiques.

Vous ne savez pas lequel choisir ? Pas de panique, nos techniciens sont là pour vous guider. Nous étudierons votre piscine et son fonctionnement pour déterminer le protocole le plus adapté à votre situation.

Mise en hivernage passif d'un piscine en Moselle (57), entretien hiver

Hivernage Actif

Le principe de l’hivernage actif d’une piscine

L’hivernage actif ne nécessite pas de vidange du bassin. Il implique l’utilisation de produits chimiques pour maintenir l’eau de la piscine propre et équilibrée pendant la période d’inutilisation.

Les étapes de la mise en hivernage actif

  1. Équilibrage chimique de l’eau : ajustement du pH, de l’alcalinité et de la dureté de l’eau.
  2. Traitement choc au chlore : application d’une dose importante de chlore pour tuer les bactéries et les algues.
  3. Ajout d’un produit d’hivernage : cela aide à prévenir la formation d’algues et à protéger l’eau pendant l’hiver.

L’hivernage actif nécessite une surveillance régulière et des ajustements chimiques si nécessaire.

Il est à privilégier pour les bassins sous abri.

Exemple de produits utilisés pour un hivernage actif :

Les avantages et inconvénients de l’hivernage actif

Avantages

  • Esthétique : vous pouvez profiter du visuel de votre piscine lorsqu’elle n’est pas couverte / bâchée.
  • Le plus simple et rapide à mettre en place.
  • Maintien de la qualité de l’eau.
  • La pompe est protégée contre un éventuel grippage dû à un arrêt prolongé.
  • Remise en service plus simple et moins onéreuse, mais il faut prendre en compte les coûts d’énergie et des produits administrés au cours de l’hiver.

Inconvénients

  • Piscine à surveiller pendant la période d’hivernage, mise en fonction de la pompe 2 heures par jour et lors de l’approche du gel (température avoisine 2 à 3 °C), la pompe doit fonctionner continuellement.
    Pour faciliter la surveillance et les actions de correction éventuelles, il est possible d’installer un système automatisé et piloté à distance.

Hivernage Passif

Le principe de l’hivernage passif d’une piscine

L’hivernage passif implique la vidange partielle de la piscine et l’arrêt du système de filtration. Plus couramment utilisé dans les régions où le gel est fréquent pendant l’hiver.

Les étapes de la mise en hivernage passif

  1. Nettoyage approfondi de la piscine.
  2. Réduction du niveau de l’eau en dessous des skimmers.
  3. Vidange et protection des équipements de la piscine (pompe, filtres, etc.).
  4. Utilisation d’un flotteur d’hivernage pour prévenir les dommages causés par la glace.
  5. Mise en place d’une couverture d’hiver solide.

L’hivernage passif est généralement plus simple et nécessite moins de surveillance.

Les avantages et inconvénients de l’hivernage passif

Avantages

  • L’hivernage passif nécessite moins de surveillance.

Inconvénients

  • Assez long et fastidieux à mettre en œuvre.
  • Piscine moins belle visuellement pendant 4 à 5 mois de l’année.
  • Remise en service plus complexe (grand nettoyage de printemps) et plus onéreuse (utilisation d’avantage de produits).
  • Impact écologique et coût suite à l’évacuation d’une partie de l’eau.
  • L’arrêt complet de la pompe peut entrainer des problèmes mécaniques et électroniques.
Hivernage d'une piscine, un passage obligé pour l'entretien d'une piscine dans le Grand-Est de la France

L’hivernage, un passage obligé

En conclusion, qu’il soit actif ou passif, l’hivernage de votre piscine est un passage obligé dans nos régions. Il permet de conserver votre piscine et son installation dans un bon état de fonctionnement et assure une remise en route en douceur au printemps.

Nos techniciens vous accompagnent pour définir le type d’hivernage adapté à votre piscine. Tout au long du processus d’hivernage et jusqu’à la remise en route, nous nous occupons de tout.